powered by FreeFind
         RUSSIAN         FRANÇAIS         ENGLISH         DEUTSCH         Contact        

ALEXANDRE ZINOVIEV

«Alexandre Zinoviev était contestable et contesté, mais peu lui importait, il sétait habitué au désespoir. Le sien prenait racine dans linsupportable amour de sa terre, de son peuple, de sa patrie. Il avait, au sens où lécrit Berdiaev, 'lâme russe', un mélange étrange de générosité, de fureur, dirrationnel et damour du sacrifice.»

StellaMaris

Vie


Alexandre Zinoviev, professeur et docteur en philosophie, est né le 29 octobre 1922 dans le petit village de Pakhtino, dans la région de Kostroma. En 1939, il termine l'Ecole Normale à Moscou et commence ses études à l'Ecole de la Philosophie, de la Littérature et de l'Histoire à l'Université de Moscou, (MIFLI).

En 1939, A.Zinoviev est exclu du Komsomol (jeunesse communiste soviétique) et de l'Université pour avoir critiqué publiquement Staline. Il est arrté, mais il s'évade et se cache.

En 1940, il entre dans l'Armée Rouge, où il fait son service jusqu'à 1946. Il commence la Deuxième Guerre Mondiale en grade de sergent, ensuite en officier de l'aviation de chasse. A.Zinoviev est désigné de plusieurs décorations militaires. En juin-juillet 1941, il prend part à la défense de la ville d'Orcha, où il est blessé. En hiver 1942-43, il se bat en Stalingrad. Fin 1944-début1945, il est transféré au 1er Front Ukrainien. A.Zinoviev participe à la prise de Berlin, à la libération de Prague. De nouveau, il est blessé. Il finit son service dans l'Armée Rouge en tant que capitaine de l'aviation. Les avions qu'il a pilotés : Po-2, Ut-2, I-14, I-15, I-16, R-5, Il-2, Yak-12, Yak-18.

Dans les années 1946-1954, il est étudiant et aspirant de l'Université de Moscou de M.B.Lomonossov (MGU). De 1955-1976, il est assistant à la Grande Ecole des Etudes de la Philosophie auprès l'Académie des Sciences de l'URSS (AN SSSR), et en mme temps professeur à la MGU, recteur de la chaire de Logique de la faculté de la philosophie, docteur en philosophie, professeur, membre de la Commission de l'Attestation Académique de l'URSS (VAK). Il publie 6 livres et plus que 100 articles sur la logique, dont plusieurs ont été publiés en Europe de l'Ouest.

A partir de 1976, A.Zinoviev publie des ouvrages littéraires ainsi que sociologiques en Occident. La conséquence : on le relève de tous ses postes, on le prive de toutes ses décorations et distinctions professionnelles ainsi que celles qu'il avait obtenues pour sa participation à la Guerre. En 1978, A.Zinoviev avec sa femme et sa fille Polina est expulsé de l'Union Soviétique. Il est déchu de sa citoyenneté soviétique, on lui confisque son logement.

Jusqu'à juin 1999, il reste avec sa famille exilé en Allemagne. Il donne des cours aux universités en Europe et aux Etats-Unis (Harvard, Oxford, Munich, Lyon etc.) Pendant les 21 ans d'émigration, A.Zinoviev publie plus que 30 livres traduits en une vingtaine de langues.

Il est désigné de plusieurs prix littéraires et sociologiques :
Le Prix Européen pour le meilleur essais en 1978 ;
Le Prix Médicis Etranger pour le meilleur roman étranger en 1979 ;
Le Prix Européen pour le meilleur roman science-fiction en 1980 ;
Le Prix Alexis de Tocqueville pour ses études sociologiques en 1982 ;
Le Prix International de la Littérature de Tevere en 1992.

A.Zinoviev est membre de nombreuses Académies et Associations Internationales :

Pen Club, Vice-Président ;
L'Académie des Sciences de Finlande, académicien depuis 1974 ;
Académie des Sciences de Rome, membre d'honneur depuis 1979 ;
Académie des Arts de la Bavière, académicien depuis 1984 ;
Académie des Sciences Sociales de la Russie, académicien depuis 1994 ;
Académie Internationale des Sciences de l'Eurasie, académicien depuis 1994 ;
Académie de la Culture Philologique Slave, académicien depuis 1997 ;
Grande Ecole de Jeunesse, professeur d'honneur depuis 1998.

A.Zinoviev est citoyen d'honneur des villes en France et en Italie (Avignon, Orange, Ravenne).

En 1999, le gouvernement russe lui soumet ses excuses officielles, et A.Zinoviev est ensuite réhabilité en tant que citoyen de la Fédération de la Russie. On lui remet de mme les distinctions et décorations dont il a été privés. Après que son nom est réhabilité dans sa patrie, A.Zinoviev retourne, après 21 ans d'émigration forcée, avec sa famille à Moscou pour continuer son travail.

A.Zinoviev donne des cours à l'Université de Moscou, à la Grande Ecole de la Littérature M.Gorki, il fait des recherches à l'Ecole des Etudes de la Philosophie de l'Académie des Sciences de la Russie (RAN), à l'Ecole des Etudes Socio-Politiques de la RAN. Le Centre des Recherches A.A.Zinoviev à la Grande Ecole de Jeunesse travaille depuis 1999 sous son égide.

Alexandre Zinoviev est mort le 10 mai 2006 à Moscou.



Biographie

Il a dit...

Je suis indpendant de tout Etat. Mon propre Etat, c'est moi-mme.


Je me suis toujours senti non pas seulement comme un Russe mais aussi surtout comme un Europen et lorsqu'on me demande si je suis un crivain national russe, je rponds toujours que je suis un crivain europen et mme un crivain franais car c'est la France qui est devenue ma patrie littraire.


Notre poque n'est pas que post-communiste, elle est aussi post-dmocratique. Nous assistons aujourd'hui l'instauration du totalitarisme dmocratique ou, si vous prfrez, de la dmocratie totalitaire.


Le destin de l'Europe occidentale et de la France tout particulirement, m'alarme beaucoup. Nous sommes en train effectivement d'assister la globalisation de l'Europe occidentale, la destruction des Etats Nation et en mme temps la destruction de grands peuples qui ont construit une admirable civilisation au cours de l'Histoire.